bd1
Cyrille Varet - Flash Back 1992 - 1996
Le parcours de Cyrille Varet s'est illustr par une grande libert au fil des annes. Autodidacte, il a forg un style, matrisant petit petit une matire, et dveloppant des lignes trs personnelles.
Publié le : 2007-08-10 - Dernière mise à jour le 2018-04-20
Langues disponibles pour cette page :


LA DECOUVERTE DU METAL

C'est en 1992 que Cyrille Varet ralise ses premires pices en acier.
Autodidacte, il se lance dans cette activit artisanale et passe des ides grifonnes
la ralisation.

"J'ai achet mes premires barres de fer, dessin le modle de ma premire chaise
et je suis pass la ralisation. J'ai appel cette chaise "Premier Regard".
En effet, son dossier tait constitu d'une forme d'oeil oblique.
'improviser soudeur n'a pas t simple, et les soudures de cette premire chaise
ne brillaient pas par leur finesse...

Quelques mois plus tard, la collection s'tait toffe. Des formes ludiques, des dossiers colors, un bandeau de mtal qui se courbe, ondule, prend de l'aisance et donne naissance des pices toutes diffrentes mais dj marques par un style trs personnel et innovant.
"Le travail du mtal est devenu une vraie passion, je travaillais le soir, la nuit, j'ai mme fini par me faire virer du quartier par les voisins qui se plaignaient du bruit..."



PREMIERES EXPOSITIONS

L'anne 1992 est riche de rencontres et d'changes:
Premire exposition en galerie: "L'art Modeste", la galerie des Frres Dirosa, accueille 15 pices dont le canap "Plante" et la "Femme chaise".
Ces deux siges - sculptures emblmatiques se retrouveront
dans les pages nouveauts de nombreux magazines en 1992 et 1993.








NEW YORK


En 1993, Cyrille est invit amnager le stand d'accueil de la dlgation franaise
au ICFF, salon du design NY. L'accueil rserv ses meubles dpasse ses
esprances.

"la raction a t incroyable... Les visiteurs taient vraiment enthousiastes,
et j'ai rempli mon carnet de commande pour plusieurs mois..."

C'est le dbut d'une srie de salons internationaux Verone, Tokyo, Frankfort,
et NY encore par 3 reprises, suivi d'expositions en galerie comme Entre Libre
(Wooster street), une des plus belles galeries de mobilier
contemporain de Soho...

"Ces dplacements l'tranger sur ces salons m'ont beaucoup apport,
en terme d'change avec d'autres crateurs, d'autres cultures.
NY a t une grande source de motivation,
o j'ai gard de nombreux contacts personnels et professionels
et o je puise encore aujourd'hui mon inspiration".


TELEVISION

En France, il participe la dcoration de nombreux plateaux TV pour les missions
de Tina Kieffer, Beatrice Schnberg, Michel Drucker, Christine Bravo...

"L'ide m'est venue de crer chaque semaine un sige l'image des invits
d'une mission. J'ai contact l'quipe de Bravo. Le concept leur a plu:
Julien Clerc, Catherine Lara, Florent Pagny et d'autres sont repartis
avec leur portrait, en chaise..."

Premieres expositions et dcors de TV.

voir cette video sur Youtube - voir plus de videos de Ithemba sur Youtube



LE VIADUC DES ARTS

Cyrille se met la recherche d'un atelier sur Paris et dcouvre
le projet du Viaduc des Arts, qui vient juste d'tre adopt par la ville.
Un des tous premiers dposer sa candidature,
il lui faudra attendre plus d'un an avant d'obtenir "son arche".
"C'tait comme l'aboutissement d'un rve, de voir cette passion si personnelle
se structurer, et se projeter en vitrine sous cet difice imposant".

"Se retrouver 25 ans entour d'artisans ayant des annes de mtier,
dans des domaines varis, est une chance exceptionnelle.
Je me souviens d'une discussion avec Jolle Serre de Marie Lavande,
installs sous le Viaduc galement qui me disait que ce qui devait rassembler
les artisans du Viaduc malgr leur diffrences tait leur recherche d'une qualit
de fabrication parfaite."



GRIFFE PERSONNELLE

> Cette qualit de finition qui caractrise les pices de Cyrille Varet, la perfection des soudures et assemblages, la mise au point d'une technique personnelle de patine du mtal pour en faire une matire chaleureuse et vivante, accompagne son style original comme la griffe d'un crateur.

"Le viaduc des Arts et le quartier du Faubourg, leur richesse artisanale, m'ont aussi permis de mettre en oeuvre des projets en collaboration avec d'autres artisans, changes de comptences, d'expriences, complmentarit".
La chaise Carla Rose, et son garnissage en ptales de rose de "Vertical", Les plateaux de tables en verre sculpt par Gilles Chabrier - Silice, les vases en cristal souffls, et dernirement le dveloppement d'une ligne d'objets
avec le spcialiste du gauffrage et travail du papier Cranog".


ECHANGES ARTISTIQUES

Cet atelier sous le Viaduc est devenu aussi un lieu d'changes artistiques, o expositions et performance se sont succdes autour du mobilier:
"j'ai ouvert l'atelier en exposant une artiste amricaine: Shelley Tran sur le thme de la Rencontre.
Nous avions imagin cette exposition ensemble, comme une scnographie, avec une histoire, dont les meubles rpondaient aux tableaux.
J'ai ralis cette occasion un couple de sculptures:"les voyageurs", et plusieurs meubles. J'ai toujours construit depuis ces expositionsautour de rencontres et d'changes.

En 1995, Antoine Giacomoni, photographe connupour ses portraits de clbrits du monde du spectacle pris travers le miroir d'une coiffeuse, a expos son oeuvre dans un dcor thatral de miroirs et tables de maquillage cres pour l'occasion.




LES COLLECTIONS


1996 sera l'anne la plus riche en changes artistiques:
"J'avais imagin cette anne l de structurer mon travail en imaginant plusieurs thmes de collections,
pour crer des univers cohrants et complmentaires, baptiss
-"Mirage" pour le plus classique en alcantara beige,
-"Spoutnik" pour l'ambiance futuriste,
-"Thatre" pour les fauteuils, mridiennes et canaps en velours bordeaux,
-"Bakyl" pour un thme ethnique, utilisant des matriaux plus bruts et du bogolan,
-"Japon", pour l'ambiance zen alliant cdre et mtal (tagres, paravents),
-et "Delight" pour les vinyl et les siges-scultures.

Tout au long de l'anne, les diffrentes facettes de ce travail ont t prsentes dans le cadre d' expo-performances baptises "Metissage nites" avec le concours de l'association "Global Warming". Chaque soire impliquait 5 ou 6 artistes, plasticiens, musiciens, comdiens, autour du thme de la collection.

"Ce rendez-vous quasi mensuel a eu un succs croissant et attir un public vari vers le Viaduc encore mconnu l'poque. Nous prparions en parallle le clou du spectacle: un concept de "dfil de chaises" qui devait en fin d'anne runir toutes ces squences dans une mise en scne finale, dans un esprit de fte".


PARADE DE CHAISES

Ccile Hurl et Sandrine Chiodi, tudiantes d'Olivier de Serre, ont assist Cyrille Varet dans la prparation de la "Parade de Chaise". Elle mettait en scne une grande machine de 3 mtres de diamtre, ralise en mtal avec l'aide d'une quipe d'artistes, et 15 comdiens, dont certains de l'cole du cirque d'Annie Fratelini: les "hommes-bulles".

Cette machine souhaitant exprimenter les sentiments humains, allait transporter un homme dans 7 ambiances diffrentes, pour lui faire prouver des sentiments et en ressentir les motions.
chaque ambiance tait la mise en scne d'une collection.
"Nous avons travaill avec passion sur ce projet. Sa prsentation fin 1996
fut l'aboutissement d'une anne de travail colossal!".



photos du spectacle



Autres pages que vous aprécierez peut être de découvrir...
Expositions et dveloppement de la gamme Totem - Le tournant d'Ithemba

15 Jahren Mbel Design, und 5 Jahren Humanitair engagement